AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une invocation errante ... Quelle mauvaise blague ? [PV. Lumine]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une invocation errante ... Quelle mauvaise blague ? [PV. Lumine]   Sam 17 Sep - 16:28

Lumine ne chercha pas à savoir ce qui se passait pour que Layaki pense que ce qu'elle allait faire était une mauvaise idée, ce qui avait rassuré cette dernière qui ne souhaitait pas vraiment avouer qu'elle s'apprêtait à appeler un ami de très loin. Elle n'en avait pas honte, car d'ailleurs elle n'avait honte de rien, mais cela lui déplaisait de devoir parler de Rei alors qu'elle allait passer un long moment sans le revoir. Killik et lui manquaient déjà à Layaki, à vrai dire ... Mais quoi qu'il en soit, pour le moment, elle ne réfléchissait pas à ça, elle se contenta d'observer Lumine repliant sa jambe sous son menton et tenter de soigner sa cheville. A nouveau comme pour l'arcade de l'invocation, une faible lueur apparut, magnifique, rassurante. En un premier temps, l'aînée des deux lycéennes pensait que son amie était assez en forme pour se soigner convenablement, mais elle fut déçue et malheureuse de voir que seule la douleur avait pu être apaisée et de plus, c'était un état probablement temporaire. Layaki s'en voulut alors d'avoir empêché à Lumine de garder ses forces pour se soigner, et se sentait comme un fardeau. Elle fit une mine un peu désolée, avant de reprendre courage et de s'asseoir aux côtés de son amie qui lui souriait avant qu'elle ne marque dans son cahier :

"C'est pas grave, ça guérira d'elle-même, ne t'en fais donc pas."

L'invocation lança un grand sourire à la vue de cette très bonne nouvelle (enfin, par rapport aux derniers évènement, c'était effectivement une bonne chose). Elle savoura ensuite le calme de la pièce ...
Le silence était tel désormais qu'il en devenait presque bruyant, ou plutôt pesant, comme s'il s'abattait sur les tempes de Layaki, un peu comme lorsqu'il fait trop chaud. Les deux jeunes filles étaient épuisées, et aucune ne semblait avoir la force de causer, ce qui était tout à fait légitime. L'aînée jeta son regard vers la fenêtre, le ciel bleu cyan et immaculé de nuages régnait, éclairant totalement la pièce de sa lueur d'après-midi. La jeune femme soupira, elle était rassurée d'avoir pu trouver refuge. Soudain, elle pensa aux colocataires de Lumine, puis aux siens. Au final, elle n'avait rencontré ni les uns, ni les autres, et appréhendait quelque peu de faire leurs connaissances. Elle décida alors d'en apprendre un peu plus auprès de son amie, histoire de faire la conversation :

"Tu n'as pas de trop mauvais colocataires ? J'veux dire, ils font pas tout le temps la fiesta ou des trucs du genre ?"

Elle lui souri, attendant sa réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Lumine Dream
Une petite bouille arrive
avatar

Messages : 126
Date d'inscription : 30/06/2011
Age : 29
Localisation : au pays des rêve

Feuille de personnage
Âge: 15 ans
Pouvoirs de base:
Pouvoir personnel: les ondes sonore (qu'elle maitrise pas bien alors attention aux oreille)

MessageSujet: Re: Une invocation errante ... Quelle mauvaise blague ? [PV. Lumine]   Dim 18 Sep - 10:04

Layaki me fit un grand sourie en vu du fait que j essaie de la rassurer sur l’état de ma cheville et me dit.

"Tu n'as pas de trop mauvais colocataires ? J'veux dire, ils ne font pas tout le temps la fiesta ou des trucs du genre ?"

Je regarde et fixa le plafond en repensant a ma colocataire ses gardien qui a leur façon mettais de l ambiance dans la chambre mais toujours en respectant ceux qui les entoure et donc je pris mon cahier et écrire.

-Ma colocataire est quelqu’un de très gentillesse avec qui je m’entends très bien quand a mes autres colocataire j ai pas encore eu l’occasion de les connaitre et toi ??

Je lui tendis mon cahier en lui souriant il vrais que les autres lit était occuper mais jamais eu l’occasion de faire connaitre .Je releva et avançant en boitant légèrement jusqu'à la fenêtre afin de l’ouvrir comme a mon habitude afin que Yume puisse rentré et sortir a ma guise quand j’été la et aussi pour aère la pièce puis je retourna m’assoir a coter de Layaki légèrement essouffler car j avais totalement récupère de la magie que j avais fait .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une invocation errante ... Quelle mauvaise blague ? [PV. Lumine]   Dim 18 Sep - 10:37

A la question de Layaki, Lumine leva les yeux au plafond, semblant réfléchir à sa réponse. A vrai dire, leurs deux chambres étant mitoyennes, l'aînée des deux lycéennes se demandait si elle allait pouvoir dormir ou bien si elle aurait du prévoir des bouchons pour les oreilles. Quoi qu'il en soit, il était un peu tard pour réfléchir à ça, d'autant plus que l'invocation n'avait prit que le strict minimum, des vêtements et deux ou trois petits souvenirs de son chez elle. Elle allait devoir passer quelques années dans l'académie, elle espérait ne pas avoir de problèmes, et elle s'inquiétait pour les affaires de cours de son amie. Dans leur fuite, elles avaient presque tout laissé derrière elles, et si les cahiers de Layaki étaient totalement vides, ceux de Lumine contenaient des heures et des heures de travail.

*J'aurais du au moins prendre le sac de Lumine ...* s'était dit l'aînée des deux jeunes femmes.

Finalement, la cadette écrivit quelque chose dans son cahier en guise de réponse :

"Ma colocataire est quelqu’un de très gentil avec qui je m’entends très bien, quant à mes autres colocataires j'ai pas encore eu l’occasion de les connaitre et toi ??"

Ohh, alors finalement les nuits devraient s'avérer calmes (si tant est que les garçons du dessus ne viennent pas mettre les dortoirs sans dessus-dessous). Layaki fut soulagée, et se mit à réfléchir à la question que venait de lui poser son amie. Elle non plus, elle n'avait jamais eu l'occasion de rencontrer ses colocataires, et elle appréhendait quelque peu cette épreuve. Etaient-elles moqueuses, gentilles, violentes ou vantardes ? Et la jeune femme qui connaissait si peu les humains pour le moment !

*Espérons qu'elles soient gentilles.*

Elle répondit alors finalement :

"Je sais pas, je n'en ai rencontré aucune !"

Alors, Layaki vit Lumine se lever, boiter jusqu'à la fenêtre et l'ouvrir. Probablement pour laisser entrer son oiseau, Yume, quand cela lui chantait (ceci n'est pas un jeu de mot avec le fait que les oiseaux chantent effectivement). L'invocation trouva cela généreux de la part de son amie, et en même temps un peu d'air dans cette chambre ne ferait pas de mal. La cadette était un peu essoufflée, probablement à cause des derniers efforts qu'elle avait fourni au cours de la journée, ce qui inquiéta Layaki, cette dernière s'en voulant de ne pas avoir utilisé son pouvoir pour pouvoir économiser les dégâts qu'elle aurait fait aux jeunes hommes. Après tout, eux, ne s'étaient en aucun cas retenus !

"Je suis désolée, fit-elle donc d'une voix gênée, j'aurais du utiliser mon pouvoir. On s'en serait sorties dans bleus."
Revenir en haut Aller en bas
Lumine Dream
Une petite bouille arrive
avatar

Messages : 126
Date d'inscription : 30/06/2011
Age : 29
Localisation : au pays des rêve

Feuille de personnage
Âge: 15 ans
Pouvoirs de base:
Pouvoir personnel: les ondes sonore (qu'elle maitrise pas bien alors attention aux oreille)

MessageSujet: Re: Une invocation errante ... Quelle mauvaise blague ? [PV. Lumine]   Jeu 22 Sep - 17:01

Layaki répondit a ma première question ne me disant.
"Je sais pas, je n'en ai rencontré aucune !"

A mon retour de la fenêtre Layaki me dit d’une voix gener.

"Je suis désolée, j'aurais du utiliser mon pouvoir. On s'en serait sorties sans bleus."

Je cala mes genou sous mon menton et regarde Layaki avec un grand sourie je voulais lui montrer que malgré le fait que je sois un peu épuiser elle avait rien avoir la dedans et que je ne voulait pas et je pris mon cahier qui maintement que je fessais attention avaiy pris des sacré coup et du coup était pas mal abimer fort heureusement que j avais des rechange.


-T'inquiter donc pas c’est moi qui a voulut trop forcer et j en payer les pots casser tu a rien a te reprocher et puis après une bonne nuit de sommeils je péterai le feu enfin façon de parler.


Je lui montera de nouveau mon cahier tendit que Yume se pose sur sa tête et mis a chanter je regarder un sourie au levers et attentaient la réaction de mon ainée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une invocation errante ... Quelle mauvaise blague ? [PV. Lumine]   Ven 23 Sep - 18:57

A l'affirmation de Layaki, Lumine avait comme à son habitude bien réagi. Il faut dire qu'elle était conciliante et très facile à vivre, elle était posée et mature ... Bien plus que l'invocation d'ailleurs, qui malgré un charme infantile indéniable, était une jeune femme bien trop naïve et spontanée : elle s'émerveillait pour un rien, la faisant passer pour une imbécile auprès de tout le monde, et sa façon de penser était très "arrêtée" ou "limitée", elle ne voyait pas plus loin dans l'avenir que la fin de sa journée. Si elle allait au lycée, c'était pour faire plaisir à son maître, parce qu'il l'y avait obligée, mais en aucun cas pour se promettre un avenir brillant (qu'elle aurait pourtant pu décrocher sans aucun problème). Non, Layaki était une lycéenne toute en légèreté et simplicité, tandis que Lumine semblait, à son âge déjà, beaucoup plus réfléchie et intelligente, bien qu'elle soit elle aussi très délicate et légère, douce.
La cadette replia ses jambes sous son menton, l'air heureux malgré les évènements et affichant un grand sourire à ses lèvres. Elle voulait sans doute ne pas faire culpabiliser encore plus son aînée, cette dernière ne le remarquant pas. Lumine empoigna son cahier qui avait souffert lui aussi de la fuite, puis y écrivit tout en s'avançant vers Layaki :

"T'inquiète donc pas c’est moi qui a voulu trop forcer et j'en ai payé les pots cassés. Tu as rien à te reprocher et puis après une bonne nuit de sommeil je pèterai le feu, enfin façon de parler."

L'invocation se mit à sourire. Ces paroles n'étaient probablement que menteuses consolations, mais elle y croyait dur comme fer, se disant que son amie était véritablement en grande forme. Elle esquissa donc un léger rire rassuré, tandis que Yume fit son apparition, se posant sur la tête de sa maîtresse.
L'oisillon se mit à chanter, une douce mélodie qui raisonnait dans la tête de Layaki, cette dernière écoutant la musique avec attention. Elle faisait toujours attention aux choses insignifiantes, les prenaient comme elle venait, en riait et en souriait, et de plus le fait de voir une créature vivant en ce monde humain ni blessée ni blessante la rassurait. Les animaux étaient-ils les seuls à penser comme la jeune femme ? Elle n'en savait rien, sa vie insouciante ne s'intéressait pas à ce genre de débats philosophiques. Elle s'apostrophait juste devant la cruauté des uns et la pauvreté des autres, s'armant de rage ou de pitié. Lumine était effectivement heureuse elle aussi de voir son animal de compagnie, et Layaki s'exclama donc :

"Vous faites un beau couple !"

Elle lança un grand sourire à son amie.
Revenir en haut Aller en bas
Lumine Dream
Une petite bouille arrive
avatar

Messages : 126
Date d'inscription : 30/06/2011
Age : 29
Localisation : au pays des rêve

Feuille de personnage
Âge: 15 ans
Pouvoirs de base:
Pouvoir personnel: les ondes sonore (qu'elle maitrise pas bien alors attention aux oreille)

MessageSujet: Re: Une invocation errante ... Quelle mauvaise blague ? [PV. Lumine]   Dim 25 Sep - 9:48

Layaki nous regardait moi et Yume qui c’était poser sur ma tête et qui chantais joyeusement et avec un grand sourie elle nous dit.


"Vous faites un beau couple !"
Je me mis a rougir car je n’avais pensé auparavant de former un couple avec quelqu’un car mon handicap mon bloquais beaucoup et m aida pas vraiment allé vers les autres et quand j’essayais on me regardait comme si j était une bête curieuse et je finissais par reste dans mon coin et a part Layaki et Leona personne était venue d’elle-même me parler.

Je fini a sourie et Layaki et lui écrivit.

-Il se fait tard tu devais rentrer dans ta chambre et te reposer de tes emotion de la journée on pourra se revoir demain.


Je lui tendis le cahier et attendit une réponse de sa part.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une invocation errante ... Quelle mauvaise blague ? [PV. Lumine]   Dim 25 Sep - 10:25

Lumine avait rougi lors de la remarque de Layaki. Aussitôt, l'invocation s'était dit qu'elle avait dit quelque chose de déplacé. Peut être que, chez les humains, le terme de "couple" ne désigne qu'une relation amoureuse ? Si c'était le cas, elle s'en voulait, car la dernière chose qu'elle voulait était de froisser son amie. Il fallait dire qu'elle avait encore beaucoup à apprendre des humains, ceux qu'elle avait rencontrés, notamment Killik et Rei, étaient assez spéciaux et adaptaient leurs habitudes à la jeune femme. Ici-bas, personne d'autre ne s'en donnera la peine, n'est-ce pas ? Là est la cruauté humaine, aucune compassion. Quoi qu'il en soit, Layaki n'y pensait pas. Elle prêtait plutôt à l'attention gênée de son amie, qui avait finit par sourire avant d'écrire dans son cahier abîmé :

"Il se fait tard, tu devrais rentrer dans ta chambre et te reposer de tes émotions de la journée. On pourra se revoir demain."

Elle n'avait pas tord, après toutes ces histoires, rien de tel que de se poser tranquillement, et puis il était peu probable que les jeunes voyous soient venus les chercher jusqu'aux dortoirs des filles. La mort dans l'âme puisque triste de devoir laisser Lumine seule, livrée à elle-même avec son mal de cheville, Layaki acquiesca d'un :

"Tu as raison, c'est plus raisonnable ! (elle fit un grand sourire) Mais si tu as besoin, je suis juste à côté, hésites pas à m'appeler !"

Ainsi, de son innocente proposition, elle écartait ses scrupules. Elle se dirigea vers la porte, l'ouvrit, puis lança un sonore :

"Bye !"

En un clin d'oeil, et s'éclipsa. Parcourant le couloir et après trois pas, elle atteignit la porte de sa chambre, l'ouvrit, entra, et se laissa violemment tomber sur le lit. Il ne fallut pas plus de trois minutes pour qu'elle s'endorme, épuisée de sa journée qui était loin d'être finie.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une invocation errante ... Quelle mauvaise blague ? [PV. Lumine]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une invocation errante ... Quelle mauvaise blague ? [PV. Lumine]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Fukimura :: Rps Archivés-
Sauter vers: