AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une invocation errante ... Quelle mauvaise blague ? [PV. Lumine]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Lumine Dream
Une petite bouille arrive
avatar

Messages : 126
Date d'inscription : 30/06/2011
Age : 29
Localisation : au pays des rêve

Feuille de personnage
Âge: 15 ans
Pouvoirs de base:
Pouvoir personnel: les ondes sonore (qu'elle maitrise pas bien alors attention aux oreille)

MessageSujet: Re: Une invocation errante ... Quelle mauvaise blague ? [PV. Lumine]   Sam 3 Sep - 17:27

"Entendu !

Et âpres elle me répondit a ma question.

"Tu en as déjà fais beaucoup, et puis tu devrais t'assoir ou t'allonger avec ta cheville ! Ca ira, ne t'inquiète pas. Si j'ai besoin de toi, je t'appelle !"

Sur ces mit elle s agroupai et entrepris à ranger es affaire je regarde avant d’aller m assoir sur un des lit et je sorti un cahier ainsi que crayon de papier qui déjà servis de nombreuse fois et entrepris a dessiner Yume qui s était perche sur mon genou a pailler tout ce qui savait .Je sourie et mon concentre .Je commença par les contours fessant le corps et les pattes puis ensuite les détaille et pourtant finir mettre de la couleur pour le rendre plus jolie et plus vrais je continuai jusqu'à être contente de moi et de mon dessin. Quand je commençais quelque chose je voulais toujours que ca soit bien voir casi prafait.je tendit mon cahier face a moi et le regarder et puis sourie avant de tourner mon cahier face a Layaki pour qu’elle le voit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une invocation errante ... Quelle mauvaise blague ? [PV. Lumine]   Sam 3 Sep - 19:15

Tandis que Layaki rangeait ses affaires dans la dernière armoire libre, Lumine avait entreprit de dessiner Yume, cette dernière s'étant perchée sur son genoux. L'invocation quant à elle venait de tomber sur une photo d'elle avec le frère de son invocateur, nommé Rei. Ils s'étaient toujours très bien entendus, et s'adoraient bien qu'ils n'aient toujours étés que des amis. Layaki esquissa un sourire à la vue de la mine réjouie qu'ils faisaient tous les deux. Ce bon vieux temps, qui ne remontait pas vraiment il y a si longtemps étant donné que cette journée était sa première dans l'académie, manquait à la jeune femme qui se plaisait à flâner sans avoir de responsabilités. Le retour à la réalité allait s'annoncer rude, bien qu'il ait bien commencé grâce à Lumine. Cette dernière, au bout de quelques temps et d'un dur labeur, eut finit son dessin. Elle orienta son cahier vers l'invocation afin que cette dernière puisse la voir, et sa réaction ne se fit pas attendre :

"Ouah ! s'exclama-t-elle d'un bond. C'est superbe ! Je rêverais de dessiner comme toi !"

C'était un réel chef-d'oeuvre. Les proportions étaient respectées, les contours nets, les couleur subtilement choisies, mélangées et appliquées, le tout donnant un dessin que Layaki n'aurait jamais pu ne serais-ce qu'imaginer faire. Un sourire radieux illumina son visage, sincère et admiratif.

"Il est vraiment génial ! Quelle classe ! T'es trop forte, Lumine ! (son téléphone sonna) Ah, deux minutes, je réponds juste."

A l'autre bout du fil se trouvait Rei.

"Tu es bien arrivée ? demanda-t-il.
- Rei ? Salut ! Oui, merci, je me suis déjà faite une amie.
- Ca ne m'étonne pas de toi, va ! Tu as trouvé des endroits où jouer aux jeux vidéos ?
- Je n'ai pas vraiment cherché. Beaucoup de choses se sont déroulées, tu sais et puis ... (elle rougis) ... je dois avouer que j'ai du mal à me débrouiller seule.
- Si tu as un quelconque problème, j'arrive à la vitesse de la lumière ! lança-t-il énergiquement.
- Bien ! Je compte sur toi !
- Je dois y aller, fais attention à toi Laya-chan. Et surtout dis-moi si quelque chose ne va pas.
- Entendu, au revoir Rei."

Elle raccrocha, puis se retourna vers Lumine. Elle lui lança un sourire, si déboussolée par cet appel qu'elle n'avait même pas su où elles en étaient.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Lumine Dream
Une petite bouille arrive
avatar

Messages : 126
Date d'inscription : 30/06/2011
Age : 29
Localisation : au pays des rêve

Feuille de personnage
Âge: 15 ans
Pouvoirs de base:
Pouvoir personnel: les ondes sonore (qu'elle maitrise pas bien alors attention aux oreille)

MessageSujet: Re: Une invocation errante ... Quelle mauvaise blague ? [PV. Lumine]   Dim 4 Sep - 11:23

Layaki s exclama a la vu de mon dessins.

"Ouah ! C'est superbe ! Je rêverais de dessiner comme toi !"

Je rougi face a ses compliment il faut dire que avant j avais montré mes dessin a presonne je les gardais rien que pour moi et quand au cours de dessin je limitais a ce le prof nous fessait dessiner certes je m 'ne sortais toujours avec des bonne notes ce qui avait le don de faire enragée mes camarde .

"Il est vraiment génial ! Quelle classe ! T'es trop forte, Lumine ! Ah, deux minutes, je réponds juste."

Son téléphone avait sonner ,je repris mes dessin amélioré ceux qui devait être amélioré malgré le fait que je n’écouta pas vraiment la conversation j a pu entendre qu'elle disait je ne pu m empêcher de sourire quand elle dit qu'elle "une amie" en parlant de moi et la fin de la conversation j entendis le prénom de Rei je me demandais bien qui sa pouvait etre mais par politesse je ne demanda pas et Layaki me sourie mais semblais déboussole et je dit.

-Tout va bien ??
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une invocation errante ... Quelle mauvaise blague ? [PV. Lumine]   Dim 4 Sep - 14:22

Lumine rougissait à l'entente des compliments de Layaki, chose normale puisqu'elle était visiblement timide. De plus, elle ne devait pas recevoir beaucoup de compliments, au moins depuis qu'elle avait rejoint Fukimura, d'une part parce qu'elle ne semblait pas être du genre à se vanter de ses exploits et d'une autre part parce que les gens sont jaloux. Il était effarant pour Layaki de voir au combien l'être humain pouvait être mesquin, c'était une espèce qui ne se ravissait jamais de voir ses semblables réussir, c'était une race qui préférait cracher du "venin" comme aucune autre créature sauvage ne saurait le faire. Lorsque l'invocation parlait avec son ami, Lumine avait quant à elle décidé de peaufiner d'autres dessins. Layaki avait souvent entendu dire qu'un véritable artiste du crayon n'était capable d'être satisfait du rendu de son oeuvre qu'une fois l'avoir vérifiée plus de mille fois. Killik lui avait apprit cela, toujours revenir sur ses dessins jusqu'à ce qu'ils soient quasi capables de sortir de la feuille. Layaki n'avait cependant jamais réussi à le faire. Lorsque l'invocation eut fini de discuter avec Rei au téléphone, Lumine lui demanda en toute simplicité ce qui se passait :

"Tout va bien ??"

Si tout va bien ? La jeune femme ne savait pas trop ce qu'elle devait répondre. Bien entendu, elle avait son habituelle forme, enthousiaste et positive, mais l'appel qu'elle venait de recevoir l'avait un peu chamboulée. L'autre jeune fille avait du s'en rendre compte.

"Euhm ... réfléchi-t-elle un instant ... Oui, oui, bien sûr que ça va ! s'exclama-t-elle ensuite d'un grand sourire. Tu sais chez moi, ça va toujours ! (elle jeta un regard mélancolique à son téléphone qu'elle tenait dans sa main) C'était juste un membre de ma famille ... Ou plutôt un ami."

Elle ne savait pas vraiment comment le qualifier. Il était effectivement comme un véritable grand frère pour elle, mais l'attirance qu'elle éprouvait pour lui écartait entièrement cette hypothèse. Un véritable ami était-il comme un frère, ou étais-ce quelque chose de tout à fait différent ? Layaki n'avait que trop peu d'expérience sociale dans le monde humain pour le savoir, pourtant, elle désirait avoir une vraie famille, comme la plupart des gens ici-bas. Même Lumine, qui était une enfant adoptée, avait un père et une mère qu'elle aimait, elle l'avait elle-même dit, alors au fond pourquoi Layaki ne pouvait-elle pas avoir ce privilège ? Sans nul doute qu'elle était une invocation qui avait trop de rêves humains ...
Revenir en haut Aller en bas
Lumine Dream
Une petite bouille arrive
avatar

Messages : 126
Date d'inscription : 30/06/2011
Age : 29
Localisation : au pays des rêve

Feuille de personnage
Âge: 15 ans
Pouvoirs de base:
Pouvoir personnel: les ondes sonore (qu'elle maitrise pas bien alors attention aux oreille)

MessageSujet: Re: Une invocation errante ... Quelle mauvaise blague ? [PV. Lumine]   Dim 4 Sep - 20:46

Layaki mis un temps avant de me répondre et de me dire.

"Euhm ... Oui, oui, bien sûr que ça va !. Tu sais chez moi, ça va toujours ! C'était juste un membre de ma famille ... Ou plutôt un ami."

Je la voyais douter sur la qualification qu’elle pouvait cette personne qui venait de l appeler je la ixait elle sembla perdu dans ses penser et je n osait pas l’en sortir et je me levai et me dirigea vers la fenêtre Yume sur le bout des mes doigt en battant des ailes .J ouvrit et elle s envola je regardai virloter a travers le ciel parfois je enviais car elle n’avait pas soucis que autre que celui de manger et trouver un endroit pour dormir au chaud .Moi aussi j aimerai pouvoir par moment partir sans ce soucis de mon avenir ni de savoir ce que sera fait le lendemain enfin une liberté qui pour nous humain était éphémère. Je soupira et puis me retrouva et lui dit.

-Quand tu a fini de ranger tes affaire je te propose de te monter le bâtiment ou se derouleron tes cours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une invocation errante ... Quelle mauvaise blague ? [PV. Lumine]   Lun 5 Sep - 8:48

Lumine sembla penser bon de laisser Layaki perdue dans ses pensées, et c'est donc avec Yume sur ses doigts qu'elle s'approcha de la fenêtre pour ouvrir cette dernière, laissant s'échapper le volatile. L'invocation quant à elle observa par la vitre à cet instant, et songea à la facilité de voler qu'avait l'oisillon. Si jeune déjà, il savait amplement se débrouiller, c'était absolument apostrophant. Cette aptitude fit rêver Layaki qui commença à songer aux pouvoirs des autres. Lumine, et cela elle l'avait déjà vu, pouvait apparemment contrôler les ondes sonores. Sans nul doute que certaines personnes savaient voler comme le faisait Yume, ou bien se téléporter, invoquer des choses ou donner vie à ses dessins et objets. Layaki, en comparaison, n'avait qu'un très faible pouvoir. Certes il était à son image puisqu'il était imprévisible, pour le moins pétillant et ne passait pas inaperçu. Le don de créer des bombes, ou de faire exploser une flamme dans sa main, étais-ce vraiment utile ? En tous cas c'était tout à fait l'inverse de ce que voulait faire Layaki : une explosion ne protège jamais, elle détruit, voilà tout ... Comme si Lumine pouvait lire dans les pensées de l'invocation, elle souffla.

"Quand tu as fini de ranger tes affaires je te propose de te montrer le bâtiment où se dérouleront tes cours.
- Ah ! s'exclama-t-elle alors, sortie de ses songes. Oui, pourquoi pas ! Je m'y mets de ce pas !"

Elle s'empressa de ranger ses derniers vêtements, entreposa ses effets personnels dans un petit tiroir mit à disposition, puis se releva en s'adressant à son amie :

"Je suis parée ! Je me demande dans quelle classe je vais être !"

Et c'était vrai, car avec tout ce qui s'était passé, Layaki n'avait pas eu le temps ni de lire la disposition des classes, ni dans laquelle elle devrait aller. Mais d'ailleurs, Lumine était-elle plus jeune, à âge égal ou plus vieille qu'elle ? L'invocation espérait être sa camarade, car au final elle ne connaissait rien des autres qui lui semblaient assez hostiles. Elle se remémora alors les paroles de Rei : "Croire, et pas douter des gens !". Oui, c'était décidé, elle allait se faire des amis ! De toutes façons, les brimades, elle y était habituée.

*Je me demande aussi comment seront mes camarades de chambre ...* songea-t-elle tout en se dirigeant vers la porte.
Revenir en haut Aller en bas
Lumine Dream
Une petite bouille arrive
avatar

Messages : 126
Date d'inscription : 30/06/2011
Age : 29
Localisation : au pays des rêve

Feuille de personnage
Âge: 15 ans
Pouvoirs de base:
Pouvoir personnel: les ondes sonore (qu'elle maitrise pas bien alors attention aux oreille)

MessageSujet: Re: Une invocation errante ... Quelle mauvaise blague ? [PV. Lumine]   Lun 5 Sep - 17:07

Layaki finisse de ranger ses affaire dans son placard et effet plus personne dans le petite meuble qu’il mettait a notre disposition et elle me dit.

"Je suis parée ! Je me demande dans quelle classe je vais être !"

Je lui sourie et sortir de la chambre me dirigeant dehors pour passer d’un bâtiment a un autre profitant de la tranquillité qui ne durait jamais longtemps .J’arriva face au bâtiment des cours et regarde si elle suivait toujours. Alors que je me retourna pour continuer à avancer quand je tombai sur un groupe de garçon qu’il semblait plus âgée que moi mais aussi plus grand que moi il me coinça contre le mur et dit.

Tien tien serai notre muette de service qu’on la.

Apres ca il me prit mon cahier et commença a regarder dedans j ai essayent de le reprendre mais son camarade me bloqua le bras le tordant dans le dos je serrai les dents me débattant pour dégager mais impossible je commençais a paniquer car il regardait mes dessin en rigolant je me concentra et lança une onde sonore qui aurai du leur mal aux oreilles mais tout résultat je recut une claque sonre et une menace.

-Recommence et je tu jure tu va le regretter !.

Je senti les larmes monter aux yeux ne pouvait rien faire j espère que Layaki aller arriver et allauit pouvoir m aider.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une invocation errante ... Quelle mauvaise blague ? [PV. Lumine]   Mar 6 Sep - 16:11

Quelles belles péripéties Layaki avait déjà enduré ! D'abord les adieux, le voyage, la rencontre avec Lumine (et ses problèmes, qui, entre nous, ne devraient pas tomber sur une jeune fille si gentille), celle avec l'infirmière, la découverte de sa chambre, et bientôt celle des salles de cour. L'invocation était, munie de son habituel enthousiasme, en route derrière Lumine, cette dernière allant lui montrer où étaient les classes. Quelle anxiété comblait Layaki à cet instant ? Elle même ne saurait le dire, elle appréhendait ses camarades depuis qu'elle les avait vus à l'oeuvre en brimant son amie. Malgré tout, peut être allait-elle se faire plus de connaissances ainsi ? Gambadant de sa démarche légère, elle suivait Lumine qui semblait sûre d'elle. En même temps, cela devait faire un bout de temps qu'elle fréquentait cette académie, elle devait en connaître tous les recoins.
La sortant de ses songes, une bande de malotrus s'en prirent à Lumine. Un premier la coinça contre le mur de l'établissement, laissant Layaki dans le doute. Elle hésitait à intervenir : peut être étais-ce simplement son adoré qui voulait un peu d'intimité pour l'embrasser ou lui glisser des mots doux ? Les autres malfrats l'arrêtèrent dans son raisonnement, empoignant le cahier de Lumine en un "Tiens tiens, serais-ce notre muette qu'on a là ?" Immédiatement, l'invocation allait l'interrompre dans sa brimade, mais d'autres bonshommes l'arrêtèrent.

"T'es plutôt mignonne dans le genre, lança l'un d'eux.
- Laissez-moi passer ! rétorqua la jeune femme."

Il fit mine de réfléchir, puis répondit d'un "Non." franc. Il faut dire que, pour lui, réfléchir était inutile : il n'avait pas de cerveau. Son visage marqué par la colère, Layaki serra le point et l'envoya se nicher dans le visage du jeune homme qui était visiblement plus âgé, en un bruit sourd. Il décolla presque du sol, et s’affaissa sur le sol en un bruit tout aussi grave que le précédent. De là où elle était, la jeune femme ne pouvait entendre ce qui se passait du côté de son ami, et décida d'approcher, lorsque celui qu'elle avait frappé la retourna de force en empoignant son épaule. Elle pensa répéter son coup, le voyant déjà K.O au sol, mais deux de ses amis la tinrent. Elle se débattait férocement, quémandant d'arrêter en une répétition de "Arrêtez ! Ordures !" tandis qu'ils tentaient de la ploter. Par réflexe, et sans vraiment le vouloir puisqu'elle ne souhaitait blesser personne, elle fit apparaître une bombe très faible qui explosa peu de temps plus tard, écartant les assaillants et lui laissant quelques secondes pour s'échapper. Allait-elle fuir ? Que nenni, elle se dirigeait à vive allure vers les saletés qui avaient pris en otage son amie, "émascula" par un coup de pied bien placé celui qui forçait le poignet de Lumine, puis arracha le cahier des mains de l'autre. D'un regard déterminé et perçant, elle fixait désormais le groupuscule de racailles de bas étage. Malgré tous les efforts de Layaki, les jeunes hommes étaient bien plus nombreux qu'elles deux et avoir recourt aux pouvoirs n'était pas la chose à faire, sous peine d'exclusion. Lorsque les malfrats s'approchèrent dangereusement des deux lycéennes, l'invocation ne réfléchit et pas et pensa à la douloureuse cheville de son amie, la faisant grimper (de force s'il le fallait) sur son dos afin de prendre la fuite. Elle laissa dans sa course affaires de cours et ne pensa qu'à garder le cahier de Lumine.

*J'espère qu'elle ne m'en voudra pas ...* pensa la jeune femme.

Quel malheur ! Elle se sentait faible, impuissante, incapable de protéger la seule personne qui pour le moment avait fait l'impasse sur l'étrangeté du personnage pour s'intéresser à elle ! Retenant ses larmes de colères, elle s'adressa ensuite tout en courant à son amie :

"Désolée Lumine ! Je ... Je suis incapable d'en faire plus !"

Mais il allait falloir trouver une ruse pour échapper aux jeunes hommes qui, avec leurs grandes jambes, courraient bien plus vite que Layaki qui de plus était chargée. Pour couronner le tout, la jeune femme s'essoufflait : elle avait fait beaucoup de choses physiquement rudes dans la journée.
Revenir en haut Aller en bas
Lumine Dream
Une petite bouille arrive
avatar

Messages : 126
Date d'inscription : 30/06/2011
Age : 29
Localisation : au pays des rêve

Feuille de personnage
Âge: 15 ans
Pouvoirs de base:
Pouvoir personnel: les ondes sonore (qu'elle maitrise pas bien alors attention aux oreille)

MessageSujet: Re: Une invocation errante ... Quelle mauvaise blague ? [PV. Lumine]   Mar 6 Sep - 21:47


Alors que je débattais toujours pour me dégager de la bande qui m embêtais je peut aprecevoir que Layaki avait ses propre problème qu’elle régla rapidement en fichant un coup de poing dans le visage du jeune homme mais deux autre arrivait déjà mais comme l’autre elle s en débarrassa en fessant exploser une petite bombe et arriver vers mes assaillant et fouetta un coup de pieds bien placer et puis elle laissa tomber son sac de cours et me pris sur son dos arrachant son cahier et alors qu’elle courait pour se fuir le groupe qui nous suivait et elle me dit.

Désolée Lumine ! Je ... Je suis incapable d'en faire plus !"

Elle était essouffler et le groupe nous rattrapais je me dégageais de son dos atterrissant en souplesse malgré la douleur qui se réveilla sur ma cheville je fermai les yeux et me concentra chercher la colère au fond de moi et puis fit apparaitre les fameuse boule qui m’avait tant fait paniquer la première fois qu’elle était apparu mais maintement je savais ce que c’était et j avais a plus ou moin les maitriser et en lança quelque une avant de lance une puissante onde sonore en éviter que ca résonner vers Layaki et onde fut l impacte il écroula tous les main sur les oreille j en profita pour prendre la main de Layaki et courir jusqu'à une salle de classe vide ou je ferma la porte et m écroula sur le sol souriant a Layaki pour en sécurité pour le moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une invocation errante ... Quelle mauvaise blague ? [PV. Lumine]   Mer 7 Sep - 11:45

Layaki ne s'aperçut pas immédiatement que son amie était descendue de son dos avec une facilité déconcertante compte tenu de son mal de cheville. Ce n'est qu'après deux pas qu'elle ne senti plus de poids sur son dos, et se retourna alors, voyant Lumine se concentrer sur un sort. L'invocation voulu l'arrêter, par peur de voir quelqu'un sérieusement blessé, mais son amie lança trop rapidement le sort. Un énorme mélange d'ondes sonores, à savoir l'une affectant les voyous et l'une protégeant Layaki, se fit entendre dans la cour vide. Cette mélodie était un vacarme monstre, le tout dans un ballet énigmatiquement gore. Sans plus attendre, Lumine prit l'autre jeune femme par la main et toutes deux elles coururent afin de se cacher des racailles qui s'avançaient déjà vers elles. Layaki était habitée d'une adrénaline qui lui donnait des ailes, une sensation qu'elle n'avait jamais rencontrée auparavant : un mélange de peur et d'espoir.

*L'espoir fait vivre ...* songea-t-elle lorsqu'elles atteignirent une salle en retrait.

La classe là était très sobre, comme le reste de l'établissement, avec ses murs blancs et ses paillasses (parce que c'était une salle de sciences) métalliques. A bout de souffle, l'invocation resta debout un instant tandis que son amie s'affalait sur le sol. Pour s'éviter un point de côté, Layaki respirait si fort qu'on devait l'entendre dans toute la pièce. Reprenant ses esprits avec le choc qu'elle venait de subir (se faire agresser par un groupe de jeunes hommes, c'était une première pour elle), elle bloqua la porte fermement avec un balais trouvé dans un placard. Elle vit le sourire de Lumine qui était assise au sol, et cela la rassura. Elle lui rendit donc son sourire, puis s'accroupit pour se mettre au niveau de son amie, lui lançant l'expression qu'abordait déjà son visage à leur première rencontre, lorsqu'elle voulait la consoler.

"Quel premier jour ! s'exclama-t-elle. Au moins, on aura réussi à atteindre notre objectif, on est arrivées dans les salles de classe !"

Elle esquissa un rire amusé, toujours essoufflée de cette course folle. Une fois qu'elle se redressa pour se tenir debout, elle avança vers le tableau et y dessina une créature ... Etrange. A la base, elle voulait représenter une petite fille, mais le rendu ressemblait plus à un mélange entre un pingouin et un ananas.

*Je ne comprendrais jamais comment ils font ...* se dit-elle par la suite en faisant allusion à Lumine et Killik.
Revenir en haut Aller en bas
Lumine Dream
Une petite bouille arrive
avatar

Messages : 126
Date d'inscription : 30/06/2011
Age : 29
Localisation : au pays des rêve

Feuille de personnage
Âge: 15 ans
Pouvoirs de base:
Pouvoir personnel: les ondes sonore (qu'elle maitrise pas bien alors attention aux oreille)

MessageSujet: Re: Une invocation errante ... Quelle mauvaise blague ? [PV. Lumine]   Jeu 8 Sep - 22:03

Layaki me dit en s'accroupissant a coter de moi.

"Quel premier jour ! Au moins, on aura réussi à atteindre notre objectif, on est arrivées dans les salles de classe !"

elle un rire amuser ce qui communiqua et je rit a en avoir mal au coter pendant que je rigolait Layaki c'était lever et était devant le tableau et avait un craie et commença a dessiner je m approcha pour voir a quoi allait ressembler son dessin mais j 'arrivais a définir q a quoi ca pouvais ressembler et donc j entrepris a dessiner une Layaki uo du moin sa tête et faire une bulle et je marqua.

-Ta voulut dessiner quoi?

je lui sourie et entrepris a mettre des couleur a ma Layaki afin de la faire ressembler a la vrai un grand sourie au levers il faut dire que depuis qu'elle était la elle fessait tout pour que je sois herseuse donc malgré le fait que j ai encore peur de les croiser a ma sortie de cette classe je cacher du meiux que je pouvait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une invocation errante ... Quelle mauvaise blague ? [PV. Lumine]   Ven 9 Sep - 16:17

Lumine répondit au rire de Layaki par la même action, ce qui empli la salle d'une cacophonie sonore d'un mélange de deux voix. Quelle était le timbre vocal de Layaki ? Eh bien quand elle parlait, sa voix était d'un aigu doux, non strident, et était superbement délicate, alors que lorsqu'elle riait, sa voix devenait déraillante, et abordait un timbre totalement différent. Cela reflétait totalement la personne : son physique agréable et ses "poses" ou plutôt mimiques étaient légères, alors que son esprit était complètement loufoque et imprévisible. Ainsi, l'invocation ne payait pas de mine, mais derrière son apparence de fille fragile se cachait un caractère de force de la nature.
Alors que Layaki avait terminé son "chef d'oeuvre" (oh oui qu'il était beau, cet ananas à l'air de pingouin), Lumine s'avança elle aussi vers le tableau pour y dessiner une tête. Elle y mit une bulle, et l'invocation était assez intriguée par le rendu final. Elle observa par-dessus l'épaule de son amie (qui était un chouillat plus petite qu'elle), et vit s'écrire dans le dessin :

"T'as voulu faire quoi ?"

Layaki se tordit de rire, il était vrai que la chose qu'elle avait dessinée était ignoble ! Lorsqu'elle arrêta de "s'étouffer dans sa bave" comme le dit l'expression, elle s'exclama :

"Ca ne ressemble à rien ! Je ne sais même plus ce que je voulais dessiner à la base !"

L'invocation vit ensuite son amie empoigner une craie de couleur pour colorier. La jeune fille qu'elle avait faite, elle, était vraiment ressemblante au modèle.

*C'est moi ...* se dit l'invocation en observant.

Plus tard, Layaki lança un regard doux au tableau lorsqu'elle vit s'afficher sur son visage un énorme sourire. Il était vrai qu'elle ne cessait de rire pour un rien, d'être motivée, enthousiaste. C'était d'ailleurs l'une des particularités de la jeune femme qui agaçait les autres, et cela faisait partie du pourquoi de sa solitude. Elle fut donc rassurée lorsqu'elle remarqua que c'était un trait de caractère que Lumine aimait chez elle, sa gentillesse était véritablement sans frontières ...
Revenir en haut Aller en bas
Lumine Dream
Une petite bouille arrive
avatar

Messages : 126
Date d'inscription : 30/06/2011
Age : 29
Localisation : au pays des rêve

Feuille de personnage
Âge: 15 ans
Pouvoirs de base:
Pouvoir personnel: les ondes sonore (qu'elle maitrise pas bien alors attention aux oreille)

MessageSujet: Re: Une invocation errante ... Quelle mauvaise blague ? [PV. Lumine]   Dim 11 Sep - 7:30

Je vais Layaki s éclater de rire a ma question .La voir rire me fit sourire et quand son fou rire fut fini elle me dit.

"Ca ne ressemble à rien ! Je ne sais même plus ce que je voulais dessiner à la base !"

Je lui sourie et je lui dit écrire a coter de tête.

-Tu l importance ce la fait de savoir ce que tu a dessiné mais le fait que tu la fait de tout ton cœur.


Je sourie et approcha de la porte et l entrouvrir discrètement afin de vérifier si la bande de garçon était partir mais je refermai aussi sec car il était toujours la et toujours aussi en colère je me retrouvé et sourie et Layaki avant de m approcher la fenêtre et de l’ouvrir et regarda dehors je me demandais combien il allait reste la a attendre qu’on sorte d’ici pour se venger.
Je soupira et m adossa au bord la fenêtre et rêvant par moment d’avoir des ailes pour pouvoir voler afin de m échapper et mais hélas je ne pouvait et donc je ferma les yeux et laissa le vent faire voler mes cheveux et pris mon mal en patience.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une invocation errante ... Quelle mauvaise blague ? [PV. Lumine]   Dim 11 Sep - 9:04

Lumine sourit puis écrivit à côté de son dessin :

"Tu sais l'important ce n'est pas de savoir ce que tu as voulu dessiner mais c'est savoir que tu l'as fais de tout ton coeur."

Layaki afficha sur ses lèvres un sourire. Son amie était l'amabilité, la générosité et la gentillesse incarnées, c'était une personne pleine de bonne volonté et pacifiste, à l'image de Rei d'ailleurs. Eux deux étaient les seuls humains, voir les seuls êtres tout court, que l'invocation avait vu aborder ces traits de caractères. Et au fait, que faisait-il, Rei ? Il avait demandé à Layaki de le prévenir en cas de problèmes, mais cette dernière ne souhaitait pas l'inquiéter, bien qu'elle ait besoin de ses conseils. Pourquoi ces jeunes hommes en avaient-ils après Lumine ? L'incapacité à parler, étais-ce un motif pour devenir sous-fifre ? Ou bien leur avait-elle fait quelque chose par le passé ? Non, tout ça n'avait pas de sens, la jeune fille était trop gentille pour faire du mal à une mouche, et la seule utilité qu'elle semblait avoir de son pouvoir était se protéger.

"Mon maître lui disait tout le contraire ! s'exclama alors Layaki en guise de réponse."

Elle esquissa un rire discret, voyant son amie se diriger par la porte. L'invocation comprit que les malfrats étaient toujours derrière à les chercher lorsque Lumine referma expressément. L'aînée des deux lycéennes soupira : ils étaient vraiment tenaces, ces malotrus aux gestes plus que déplacés. La cadette se dirigea quant à elle vers la fenêtre, l'ouvrit, puis s'y adossa. Elle semblait rêver d'évasion, puis revenir à la réalité. Layaki quant à elle songeait plus à son souhait d'avoir une vie de famille. Ou disons, une vraie famille. Une chose était sûre, Lumine devait en savoir un rayon, elle avait des parents qui l'aimaient et qu'elle aimait, le rêve de l'invocation.

"D-Dis-moi, Lumine ... commença-t-elle un peu gênée. Qu'est-ce que ça fait d'avoir des parents ?"

Elle s'adossa elle aussi au mur.
Revenir en haut Aller en bas
Lumine Dream
Une petite bouille arrive
avatar

Messages : 126
Date d'inscription : 30/06/2011
Age : 29
Localisation : au pays des rêve

Feuille de personnage
Âge: 15 ans
Pouvoirs de base:
Pouvoir personnel: les ondes sonore (qu'elle maitrise pas bien alors attention aux oreille)

MessageSujet: Re: Une invocation errante ... Quelle mauvaise blague ? [PV. Lumine]   Dim 11 Sep - 14:40

Layaki me dit.
"Mon maître lui disait tout le contraire !

Pendant que j était vérifier que la bande était partie ce qui toujours pas fait Layaki elle sembla plonger dans ses pense et adosser a la fenêtre elle semblait bien songeuse mais je n’osais pas ma déranger quand celle-ci me dit.

"D-Dis-moi, Lumine ... Qu'est-ce que ça fait d'avoir des parents ?"

Je la regarde surprise par sa question et je me mit a réfléchir car j avais eu beau avoir des parent ceux ci avait jamais vraiment était présente toujours pris par leur travails ce qui semblai horrible et pourtant j avais eu de l’amour de leur part de donc je m approche du tableau et écrire.

-des parent c’est des personne qui t aime et qui te protéger qui font la des le début de ta vie et qui te guide sur le droit chemin et qui te relève quand tut tombe et tu console ils sont toujours pour toi-même si un jour tu fait ta vie de ton coter.

Je me recula pour pouvoir la laisser lire ce que je venais d écrire je penait avoir fait une description de ce que pouvait être des parent même si était pas tous comme ca
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une invocation errante ... Quelle mauvaise blague ? [PV. Lumine]   Lun 12 Sep - 15:00

La réaction surprise de Lumine était tout à fait légitime. Imaginez-vous, vous connaissez depuis le début de la journée une jeune fille souriante, joyeuse, qui peut sembler idiote mais surtout prête à tout pour aider son entourage, et désormais elle vous demande d'un air tristounet ce que cela fait d'avoir des parents. Layaki elle-même était tout à fait l'inverse que ce qu'elle démontrait là, elle était, à la base, une personne pleine de vie. Il faut dire que cette journée avait été assez spéciale pour elle, partir seule sans Killik ou Rei était une première, surtout si c'était dans le but de s'installer ailleurs ! D'une manière ou d'une autre, ce jour allait arriver et ce quoi qu'il arrive, mais Layaki n'avait pas eu les tripes pour repousser cette épreuve qui lui faisait si peur. Lorsque, dans son voyage ou son arrivée, son moral baissait, elle se remémorait les paroles de son ami Rei : "Quoi qu'il arrive, tu pourras toujours m'appeler, et je viendrais aussi vite que la lumière pour te filer un coup de main !". Sous l'effet de cette idiotie, les deux jeunes gens avaient rit, mais finalement l'invocation cachait qu'elle croyait dur comme fer à cette bêtise. Personne, en dehors des inscrits, ne pouvait interférer dans l'académie, et c'était tout à fait normal.
La sortant de ses pensées, Lumine qui avait réfléchit un instant se dirigea vers le tableau pour y écrire une réponse :

"Des parents c’est des personnes qui t'aiment et qui te protègent. Qui sont là dès le début de ta vie et qui te guident sur le droit chemin. Qui te relèvent quand tu tombes et te consolent. Ils sont toujours là pour toi même si un jour tu fais ta vie de ton côté."

Layaki esquissa un sourire rêveur qui en disait long sur sa difficulté à admettre qu'elle était totalement différente d'une humaine. Le fait de ne se faire ni accepter parmi les autres invocations, ni accepter par les lycéens la blessait, la plongeant dans un complexe identitaire. Quelque part, Killik était bel et bien son "père", mais il n'a jamais eu de réaction paternelle vis à vis de la jeune femme. Reprenant espoir, Layaki s'exclama alors d'un grand sourire :

"Ils doivent être des personnes incroyablement fortes ! Si un jour je rencontrais des parents, peut importe de qui, je leur demanderais tout de suite un autographe !"

Après avoir accentué sa mine heureuse, elle se dirigea vers la porte, et vit encore le groupe de sales types.

"Tu penses que je devrais faire diversion pour que tu puisses t'échapper ? demanda Layaki d'une voix qui annonçait qu'elle réfléchissait à un plan."
Revenir en haut Aller en bas
Lumine Dream
Une petite bouille arrive
avatar

Messages : 126
Date d'inscription : 30/06/2011
Age : 29
Localisation : au pays des rêve

Feuille de personnage
Âge: 15 ans
Pouvoirs de base:
Pouvoir personnel: les ondes sonore (qu'elle maitrise pas bien alors attention aux oreille)

MessageSujet: Re: Une invocation errante ... Quelle mauvaise blague ? [PV. Lumine]   Lun 12 Sep - 21:40

Layaki répondit à mon explication brève sur les parents.

« Ils doivent être des personnes incroyablement fortes ! Si un jour je rencontrais des parents, peut importe de qui, je leur demanderais tout de suite un autographe !"

Puis elle se dirigea vers la porte et elle me dit.

"Tu penses que je devrais faire diversion pour que tu puisses t'échapper ?


Je me leva d’un bond et m approcha de la porte et écrivit sur mon cahier.

-PAS QUESTION QUE TU RISQUE TA VIE POUR MOI ON SE DÉBROUILLER TOUT LES DEUX POUR SORTIR D’ICI !!!

Je la regarde avec de la colère dans les yeux il n’était pas question qu’elle se blesser pour essayer de me faire fuir c’était soit on fuyait ensemble soit rien et donc referma la porte avec un peu de violence que j aurai voulut ce qui fit raisonna dans tout le couloir et je baisse la tête tout rouge osant plus la regarder et j écrivit.

-Des parent ca sait aussi être ferme quand il faut et ne pas laisser ses enfant en danger inutilement surtout quand on peut trouver des solutions !!!

J attendit une réponce face a ma brusque réaction face a sa question.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une invocation errante ... Quelle mauvaise blague ? [PV. Lumine]   Mar 13 Sep - 15:16

La suite, Layaki ne s'y attendait pas, ça non ! Ce coup-ci, c'était au tour de Lumine de démontrer une facette assez différente de l'habituelle : elle qui était si douce, timide et naïve s'était levée d'un bon, approchée de l'invocation, puis lui avait écrit en lettres capitales dans son cahier :

"PAS QUESTION QUE TU RISQUES TA VIE POUR MOI, ON SE DÉBROUILLERA TOUTE LES DEUX POUR SORTIR D’ICI !!!
- E-euh ... bafouilla Layaki qui ne s'y attendait pas."

Son amie ne lui faisait pas peur, car l'aînée savait pertinemment qu'elle était trop gentille pour faire du mal à qui que ce soit, mais la dureté de la réaction fit perdre son latin à l'invocation. Elle lança un regard confus, dans le sens où elle pensait avoir fait quelque chose de mal :

*Est-ce que j'ai fais quelque chose de travers ou elle s'en fait pour moi ?*

Elle ne broncha pas réellement lorsque Lumine ferma la porte brusquement, en un fracas sonore qui allait sûrement alerter les jeunes hommes à l'extérieur. Elle vit ensuite, d'une écriture beaucoup moins soignée que ce qu'elle avait lu jusqu'à maintenant étant donné la rapidité avec laquelle son amie avait écrit, la réplique de cette dernière :

"Des parents ça sait aussi être ferme quand il faut et ne pas laisser ses enfants en danger inutilement surtout quand on peut trouver des solutions !!!"

Afin d'éviter de mettre encore plus en rogne sa camarade, Layaki tenta de calmer la situation comme elle le faisait habituellement : par un grand sourire. Même si ce n'était pas tout à fait le bon moment, dans les bonnes circonstances, la jeune femme pensait que l'on pouvait tout résoudre avec beaucoup de bonne humeur et de volonté. Toujours armée de sa mine réjouie, elle posa sa main sur la tête de Lumine et lui lança d'une voix joviale :

"Tu sais, si tu étais ma mère, tu serais tombée enceinte à -1 an ! (elle ria) Mais en tous les cas ..."

Elle s'arrêta net. Comme on pouvait le prévoir, le bruit qu'avait fait la porte en claquant avait attiré les malfrats, ces derniers s'approchant de la pièce. Elle fit un clin d'oeil à son amie, et lorsque la porte s'ouvrit, elle se jeta sur le premier venu.

"Cours ! s'écria-t-elle."

Elle espérait que son amie fasse ce qu'elle lui indiquait, car sinon sa prise de risques aurait été futile, d'autant plus qu'elle avait agis dans la précipitation. Layaki se souvint de sa promesse faite à Killik, son créateur :

"Je te promets de devenir forte.
Revenir en haut Aller en bas
Lumine Dream
Une petite bouille arrive
avatar

Messages : 126
Date d'inscription : 30/06/2011
Age : 29
Localisation : au pays des rêve

Feuille de personnage
Âge: 15 ans
Pouvoirs de base:
Pouvoir personnel: les ondes sonore (qu'elle maitrise pas bien alors attention aux oreille)

MessageSujet: Re: Une invocation errante ... Quelle mauvaise blague ? [PV. Lumine]   Mar 13 Sep - 20:55

Je regardai Layaki qui semblai totalement abasourdi par mon coup d’éclat enfin façon de parler tout ce qu’elle peut dire ce résuma a.

- E-euh ...

Mais elle fini par sourie comme si un simple sourie pouvait nous sortir d’ici alors que je bruit que je venait de provoc du a mon coup de colère et les jeune commençais a s approche et Layaki me dit.

"Tu sais, si tu étais ma mère, tu serais tombée enceinte à -1 an ! Mais en tous les cas ..."

Elle me fit un clin œil et ouvrit la porte sautant sur le première venu me hurlant de courir ce que je fit mais hélas très vite je fut rattraper par un des jeune qui était bien plus grand que moi et donc courrai plus vite que moi il agrippa la cheville et tomba sous l’effet de son poids sur moi je me retourna et le frappa aussi fort que possible sur le nez et sous l’effet du coup un grand »crac » et je jeune homme hurla les mains plaque sur son nez je pouvait du sang couler.

Je pris pas le temps de m apitoyer sur son sort et courra aider Layaki qui en prise avec un autre je lui fouetta un grand coup de pieds dans le ventre et attrapa la main de Layaki et je mis a courir jusqu'à ma chambre je m écroula sur le sol totalement essouffler et avec ma cheville qui me fessait souffrit et regardant de plus la bande c’était totalement défaite et ma chevilla est tout gonflé et rouge et je la cachai au mieux pour pas la montrer a Layaki et je lui dit.

-Nous voila dans ma chambre les jeunent devait plus nous embêtais pour le moment .

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une invocation errante ... Quelle mauvaise blague ? [PV. Lumine]   Mer 14 Sep - 11:37

Ce jour là, ni Layaki ni Lumine n'avaient eu de chance. Alors que la première s'était jetée sur un voyou afin de faire diversion, un ami de ce dernier rattrapa la deuxième jeune fille qui tentait de courir. Il s'était affalé sur elle qui ne pouvait soutenir sur ses frêles jambes le poids du malotru, tandis que trois autres saletés s'acharnaient sur Layaki qui ne pouvait se sortir de ce traquenard. Par chance, Lumine avait réussi à se défaire de son assaillant d'un coup qui avait semblé briser son nez, puis vint en aide à l'invocation, de façon à ce que désormais les deux lycéennes s'échappent.
Après avoir longuement couru, elles arrivèrent dans la chambre de la plus jeune. Les jeunes hommes les avaient méchamment amochées, tout d'abord Lumine avec sa douloureuse, enflée et pourpre cheville, et Layaki qui saignait de l'arcade qui avait du être blessée lorsque les trois adolescents l'avaient frappée. Elle était couverte de bleus, et elle sentait ses tempes comme si elles allaient exploser. Essoufflée, Lumine s'était laissée tomber sur le sol et tentait visiblement de camoufler l'état catastrophique de sa cheville. Layaki, elle, essuya du revers de sa main le sang qui occultait sa vue. Malgré son état, la jeune femme ne faisait pas une mine d'enterrement, elle gardait un regard espiègle mais ne souriait pas par respect pour la douleur que ressentait son amie, cette dernière lui ayant dit :

"Nous voilà dans ma chambre, les jeunes devraient plus nous embêter pour le moment.
- Tu as raison !"

L'aînée s'adossa à la porte, puis se laissa tomber sur son derrière. Genoux repliés sur sa poitrine, visage posé sur ces derniers afin de modérer les douleurs que lui donnaient ses contusions, elle pensait à Rei.

*Que devrais-je faire, d'après toi ?* se dit-elle.

C'était sa première expérience seule dans le monde extérieur, et cela commençait plutôt mal à priori, mais pas tout à fait. Bien au contraire, Layaki qui relativisait toujours préférait mettre plus en valeur sa rencontre avec Lumine que celle faite avec les jeunes hommes. Malgré son optimisme, ses plaies et bleus lui faisaient mal, et elle craignait d'avoir quelque chose de grave (notamment au crâne, puisque sa tête tournait). Elle se reprit soudain et s'approcha de Lumine, entreprenant de resserrer sa bande. C'était tout ce qu'elle pouvait faire.
Revenir en haut Aller en bas
Lumine Dream
Une petite bouille arrive
avatar

Messages : 126
Date d'inscription : 30/06/2011
Age : 29
Localisation : au pays des rêve

Feuille de personnage
Âge: 15 ans
Pouvoirs de base:
Pouvoir personnel: les ondes sonore (qu'elle maitrise pas bien alors attention aux oreille)

MessageSujet: Re: Une invocation errante ... Quelle mauvaise blague ? [PV. Lumine]   Mer 14 Sep - 21:49

Je regardai Layaki qui était à coter de moi qui semblais être en aussi piteuse état que moi elle avait l'arcade qui saignait et elle était couverte de bleu mais malgré tout elle avait un regard espiègle et elle me dit.

- Tu as raison !
"
Je la vit s adosser contre la porte elle replia ses genou et posa sa tête dessus elle semblais perdu dans ses penser elle semblait vraiment en piteuse état a comparé de moi et me cheville qui était juste amocher mais malgré ca elle entreprit a me resserre la bande de ma cheville je la laisse faire et une fois qu’elle eu finie m approcha de son visage et mit mes main devant son arcade blesser et me concentra dessus et au bout d’un moment un pale lueur doré apparu dans mes main et l approcha de son arcade et la soigna je ferma les yeux et me concentra sur ses autre blessure avant de me rassoir a coter d’elle quelque épuiser car je maitriser pas vraiment ce pouvoir et devait faire des gros effort pour pouvoir l invoquer et je lui sourie pour pas lui monter ma soudaine fatiguer.

-Désole par ma faute tu a été blessé.

Je baissa la tête pour cacher les larmes qui me montais au yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une invocation errante ... Quelle mauvaise blague ? [PV. Lumine]   Jeu 15 Sep - 5:00

Lorsque Layaki eut finit de prodiguer ses soins à son amie (enfin des soins, non, puisqu'elle ne maîtrisait pas ce pouvoir), cette dernière en fit de même ... mais en étant beaucoup plus efficace. L'invocation avait toujours, dans son monde d'origine, mené une vie insouciante et relativement joyeuse, n'ayant pas d'amis elle pensait inutile d'apprendre un pouvoir de soins mais elle s'était aujourd'hui rendu compte qu'elle aurait mieux fait de se mettre à l'apprentissage de cette faculté. Lumine quant à elle déposa son doigt sur l'arcade de l'aînée, tandis qu'une lueur pâle vint faire apparition, et déjà Layaki se sentait mieux. Elle pouvait deviner ses blessures se résorber et se soigner, et s'en voulait de ne pas pouvoir soigner son amie de la sorte.

*Je suis faible ...* pensa-t-elle avant de s'ajouter à elle-même : *Je n'ai pas encore tenu ma promesse ...*

Mais elle n'eut pas le temps d'effacer sa mine "joyeuse" que déjà sa camarade eut finit d'administrer ses soins. Elle s'était assise sur le lit, d'un air épuisé et tristounet, et avait dit d'une façon qui laissait deviner qu'elle contenait ses larmes :

"Désolée, par ma faute tu as été blessée."

Layaki fut elle aussi désolée de voir que son état affectait autant Lumine, si elle l'avait su plus tôt, elle aurait fait mine de ne rien avoir, mais il était tard pour réfléchir à ça. Combien de fois Rei l'avait consolée en lui disant d'une voix rassurante : "On ne peut pas changer le passé, mais on peut refaire le futur. Tu verras, un jour, on en rira !"
A cette pensée et au vu de l'attention de son amie, la jeune femme fit un sourire doux, différent des autres expression plus "franches" qu'elle avait abordé jusqu'à maintenant, se leva en restant penchée pour se mettre au niveau de Lumine, puis posa sa main sur l'épaule de cette dernière et lui fit d'un second sourire qui s'était vu plus marqué :

"Tu verras, un jour, on en rira !"
Revenir en haut Aller en bas
Lumine Dream
Une petite bouille arrive
avatar

Messages : 126
Date d'inscription : 30/06/2011
Age : 29
Localisation : au pays des rêve

Feuille de personnage
Âge: 15 ans
Pouvoirs de base:
Pouvoir personnel: les ondes sonore (qu'elle maitrise pas bien alors attention aux oreille)

MessageSujet: Re: Une invocation errante ... Quelle mauvaise blague ? [PV. Lumine]   Jeu 15 Sep - 16:56

Alors que les larmes coulait sans vouloir s arrêtais car je sentais coupable que Layaki fut blesser par ma faute je n’arrivais pas a me faire sur ce point la quand Layaki se pencha vers moi avec un sourie et posa ses main sur mes épaule en me disant.

"Tu verras, un jour, on en rira !"

Elle continua de me sourie et le regarda dans les yeux les larmes coulant toujours je lui saute au cou la serrant contre moi je voulais qu’elle me pardonne et je pris mon cahier qui était en piteuse état et lui écrivit.

-Désolé désoler je voulais que soit blesser par faute !

Je regardai dans les yeux pour voir sa réaction je voulais qu’elle me dise que c’est rien que tout va bien qu’elle me rassure mais malgré les larmes je lui sourie car je vous pas l’inquiéter inutilement et desserrai mon étreinte et essayais mes larmes .
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une invocation errante ... Quelle mauvaise blague ? [PV. Lumine]   Ven 16 Sep - 16:02

Il était évident que Lumine s'était sentie coupable de leur état à elle deux, mais au fond, elle n'y pouvait absolument rien. Elle n'avait certainement pas voulu qu'une bande de saligots viennent leur tomber dessus, elle n'avait pas non plus voulu se tordre la cheville et aggraver par la suite ses maux, elle n'avait probablement pas non plus voulu subir les brimades, ou encore naître muette. La vie était injuste, et malgré que Layaki ne cache la colère et la peine qu'elle éprouvait à l'égard de sa pauvre amie, elle trouvait ça encore plus grave que Lumine cherche à s'excuser. C'est vrai quoi, elle n'y pouvait vraiment rien ! Tout était la faute de ces saletés de jeunots qui cherchaient la mouise !
Au final, la cadette des deux lycéennes rappelait à Layaki la façon dont elle réagissait avant d'avoir sympathisé avec Rei, car c'était lui qui lui avait forgé son caractère optimiste et enjoué. Une idée passa alors vivement dans l'esprit de la jeune femme, tel un arc électrique, et elle ne fit qu'un tour avant de germer : rendre Lumine toujours optimiste, quelle que soit la situation. Elle ne put malheureusement pas arrêter les larmes de son amie lorsqu'elle lui sauta au cou (ce qui la fit vaciller, elle ne s'attendait pas à une réaction telle, et certaines de ses plaies les plus profondes lui faisaient encore mal), pour ensuite lui écrire expressément sur son cahier en piteux état :

"Désolée, désolée ! Je ne voulais pas que tu sois blessée par ma faute !"

Effaçant son air surpris lorsque Lumine relâcha son étreinte, Layaki adoucis les mœurs d'un grand sourire avant de s'exclamer d'une voix qui s'apprêtait à rire :

"Mais non mais non ! Je n'ai rien, regarde ! C'est juste que je m'en fais pour toi, ta cheville est en sale état, je peux pas faire grand chose. Ah ! Je sais quoi faire !"

Elle dégaina son téléphone et s'apprêta à rechercher dans son répertoire Rei, mais s'arrêta dans son élan.

*Je dois me débrouiller seule, j'en ai fais la promesse ... Mais Rei m'a demandé de l'appeler en cas de problèmes ... Que devrais-je faire ?* se dit-elle.

Abandonnant son attitude confuse, Layaki regarda Lumine et fit un radieux sourire gêné avant de lui annoncer :

"C'est peut être une mauvaise idée !"
Revenir en haut Aller en bas
Lumine Dream
Une petite bouille arrive
avatar

Messages : 126
Date d'inscription : 30/06/2011
Age : 29
Localisation : au pays des rêve

Feuille de personnage
Âge: 15 ans
Pouvoirs de base:
Pouvoir personnel: les ondes sonore (qu'elle maitrise pas bien alors attention aux oreille)

MessageSujet: Re: Une invocation errante ... Quelle mauvaise blague ? [PV. Lumine]   Sam 17 Sep - 15:44

Comme à son habitude Layaki avait son grand sourie et me dit.

"Mais non mais non ! Je n'ai rien, regarde ! C'est juste que je m'en fais pour toi, ta cheville est en sale état, je ne peux pas faire grand chose. Ah ! Je sais quoi faire !"

Elle sortir son portable et commença a taper dessus mais s arrêta elle semblai perdu dans ses penser et je n’osait pas la déranger je regardai autour de moi je sourie car la chambre semblai bien calme sans ma camarade de chambre et ses gardien qui mettais a leur façon de l ambiances.
Layaki me fixai de nouveau avec son sourie et me dit.

"C'est peut être une mauvaise idée !"

Je sourie ramenant mon genou sous mon menton en serrant la dent sous la douleur qui vient de soudainement se réveiller au niveau de ma cheviller mais je fis comme si de rien était je marqua.

-C’est pas grave ca guérira d’elle-même tant fait donc pas.

Je lui sourie et approcha ma main de ma cheville et me concentra et même lueur doré que tout a l heure réapparu et posa contre ma cheville mais hélas j’été trop fatiguer et ca eu l’effet de me calmer la douleur sans la soigner pour autant tant pis sa restera comme j’été bien trop fatiguer pour me concentré assez afin de la guérir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une invocation errante ... Quelle mauvaise blague ? [PV. Lumine]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une invocation errante ... Quelle mauvaise blague ? [PV. Lumine]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Fukimura :: Rps Archivés-
Sauter vers: